Internet·Ressources Utiles

Comment s’approprier son nom de domaine

Vous avez enfin obtenu le nom idéal pour votre entreprise. Votre nom de domaine, un nom qui représente parfaitement qui vous êtes et ce que vous avez à offrir. Peut-être avez-vous choisi un .com ou une extension de domaine plus descriptive pour nommer votre présence en ligne. Maintenant, quelle est la prochaine étape ?

Exploiter au maximum votre nom de domaine

Si vous avez enregistré un nom de domaine, vous avez probablement une idée de ce que vous voulez en faire. Je parie que vous aviez un site Web en tête lorsque vous avez sécurisé votre nom de domaine. Mais un nom de domaine ne se limite pas qu’à un site Web. Vous pouvez faire beaucoup, beaucoup, beaucoup plus (même si le site Web est très important). 

  • Créer une adresse email personnalisée

Vous êtes un professionnel, alors pourquoi utilisez-vous toujours cette adresse électronique personnelle Gmail, Hotmail, Yahoo, MSN, etc. que vous avez créé il y a des années ?

Si vous enregistrez un domaine tel que mondomaine.fun, vous pouvez configurer une adresse électronique personnalisée telle que TonNom@mondomaine.fun. C’est tellement mieux que TonPrenomNom_1950@gmail.com, non ? Vous pouvez mettre cette adresse électronique personnalisée sur vos cartes de visite partout où vous faites la promotion de votre entreprise.

  • Vendez votre nom de domaine

Des choses arrivent. Peut-être que vous voulez laisser votre nom de domaine pour un nouveau, ou tout simplement vous n’êtes plus intéressés. Dans ce cas, que faire de cet ancien domaine ? Il peut toujours vous aider. Vous pouvez le proposer à des acheteurs intéressés par le biais de sites de ventes de domaines qui ne prennent qu’un faible pourcentage de la vente. Votre nom de domaine ne sert à rien si vous ne l’utilisez pas. Essayez de le rendre lucratif, vous m’en direz des nouvelles.

Ceux-ci ne sont que quelques-unes des options que vous avez avec votre nom de domaine. N’hésitez pas à faire plus de recherches sur tout ce que vous pouvez faire avec votre nom de domaine.

Aller, approprions-nous ce domaine

Vous pouvez suivre quelques étapes simples pour vous assurer que votre domaine est correctement configuré pour être le vôtre.

  1. Chercher le meilleur prix

Même si tous les registraires de domaines proposent plus ou moins les mêmes produits, la tarification peut parfois être très différente. C’est pour cette raison que c’est toujours une bonne idée de faire le tour avec différents registraires et de comparer les prix du nom de domaine que vous souhaitez obtenir. Le prix dépend toujours de l’extension de domaine que vous souhaitez obtenir. Par conséquent, adressez-vous toujours à plusieurs registraires pour voir ce qui se passe.

  1. Choisissez un registraire de domaine digne de confiance

Vous souhaitez avoir le meilleur prix pour votre domaine, mais ne vous contentez pas d’un registraire médiocre. La clé avec les registraires est d’utiliser uniquement des sociétés respectables et dignes de confiance. Vous ne voulez surtout pas rencontrer de problèmes de domaine plus tard, lorsque la marque de votre site Web est déjà établie.

  1. Toujours enregistrer votre nom de domaine vous-même

C’est une bonne idée de ne laisser personne, je dis bien personne d’autre (comme une agence) enregistrer un nom de domaine pour vous. Même si cela vous pose un peu moins de problèmes (puisque quelqu’un d’autre fait tout le travail), cela peut poser des problèmes par la suite.

Si quelqu’un d’autre enregistre votre domaine, vous lui accordez une emprise sur vous et votre site Web.

  • Si vous souhaitez un jour quitter ses services, vous pouvez rencontrer des problèmes car il peut ne pas vouloir vous transférer le domaine et vous en donner le plein contrôle.
  • Il peut prendre énormément de temps pour effectuer le transfert, il peut essayer de vous extorquer des frais, ou bien il peut refuser complètement (sur la base de petits caractères dans votre contrat initial).
  • Plus important encore, si l’agence / la personne fait faillite ou perd l’accès au registraire de domaine pour une raison quelconque, vous risquez de perdre entièrement votre nom de domaine.

Bref, enregistrez toujours vos domaines vous-même. Ce n’est pas si difficile de toute façon.

  1. Verrouillez votre domaine pour qu’il ne puisse pas être volé

Le détournement de domaine se produit plus souvent que vous ne le pensiez.

Votre domaine peut être volé via plusieurs moyens. Le plus souvent, cela implique soit de pirater votre mot de passe, soit via une attaque par phishing, etc.

En gros, si une personne a accès au compte utilisateur de votre registraire, elle peut faire ce qu’elle souhaite avec vos domaines.

Certains registraires de domaine offrent une fonctionnalité dans laquelle ils maintiennent votre domaine dans le statut de verrouillage du registraire, ce qui empêche les tentatives non autorisées de transfert de domaine. Dans ce cas, vos informations d’enregistrement et votre configuration DNS ne peuvent pas être modifiées tant que vous n’avez pas déverrouillé votre nom de domaine.

L’activation de cette option est souvent très facile, vous n’avez qu’à sélectionner une case spécifique dans le panneau utilisateur de votre registraire. Alors, regardez si votre registraire a cette option, cela peut être très utile.

  1. Activer la protection d’identifiant de domaine

La protection d’identifiant de domaine masque vos informations de contact personnelles à toute personne effectuant une recherche whois sur votre nom de domaine.

Par défaut, et selon les règles de l’ICANN (l’organisation qui réglemente les noms de domaines), tous les noms de domaines doivent être associés à des informations de contact pouvant être visualisées publiquement. Les mêmes informations que vous avez fournies lors de votre inscription. Cela comprend votre nom, votre adresse, votre numéro de téléphone et votre adresse électronique.

Ce qui signifie que, par défaut, tout cela est visible par toute personne qui tape votre nom de domaine via un outil tel que who.is.

Ainsi, tout le monde peut voir ces informations, donc vos informations personnelles sont exposées. Mais pas de panique, la solution consiste à activer la protection d’identifiant de domaine avec votre registraire de domaine (tous les registraires de domaine le proposent). Ceci est généralement une fonctionnalité payante. Cependant, le prix peut être d’environ 1 $ par mois (un petit prix à payer pour votre vie privée).

Une fois sous la protection d’ID de domaine, les détails whois de votre domaine sont remplacés par les informations de votre registraire. Et tout va bien.

  1. Renouvellement automatique du nom de domaine

Lorsque vous enregistrez votre nouveau nom de domaine, vous devez choisir la période d’enregistrement (la période pendant laquelle le registraire maintient le domaine actif en votre nom). Le plus souvent, tout le monde enregistre son nom de domaine pour 12 ou 24 mois.

Après cette période initiale, votre nom de domaine doit être renouvelé (pour un autre X mois). Sinon, il devient inactif. Et après un certain temps, si vous manquez votre fenêtre, le domaine revient au pool de domaines disponibles, ce qui signifie que tout le monde pourra l’enregistrer.

Alors, restez en sécurité en choisissant de renouveler votre nom de domaine automatiquement, le moment venu. Presque tous les registraires de domaine vous offrent cette option.

  1. Enregistrez vos comptent de réseaux sociaux correspondantes

Les réseaux sociaux sont la clé de nos jours, que cela nous plaise ou non. L’être humain connecté en moyenne passe une heure sur Facebook chaque jour, et au total Facebook a 2 milliards de visites par mois.

Les internautes sont beaucoup plus susceptibles de vérifier ce qui se passe avec votre marque sur Facebook que de visiter votre site Web. Ce n’est qu’une des raisons pour lesquelles vous devez absolument avoir vos profils professionnels configurés sur vos réseaux sociaux les plus populaires.

Autant que possible, procurez-vous les mêmes noms que votre nom de domaine. Si ceux-ci sont pris, soyez créatif et utilisez des suffixes ou des préfixes.

  1. Achetez les autres extensions de domaine principales et les fautes d’orthographe courantes de votre domaine

Cependant, ceci peut augmenter un peu votre facture de domaine annuel.

Pour protéger votre marque, envisagez d’acheter diverses extensions de domaine, ainsi que des versions mal orthographiées de votre nom de domaine. Une fois que vous les avez, redirigez-les vers votre nom de domaine principal. Cela empêche les concurrents d’enregistrer d’autres versions. Vous ne voudriez pas vous retrouver en concurrence avec un autre site avec le même domaine. N’est-ce pas ? Cela garantit également que vos clients soient dirigés vers votre site Web, même s’ils ne le saisissent pas correctement.

Autres choses que vous ne voudrez surement pas :

  • Les personnes créant des sites imposteurs, des sites qui ressemblent au vôtre mais qui ne le sont pas.
  • Les gens enregistrent certains de ces TLD manquants puis essaient de vous les revendre à un taux beaucoup plus élevé.
  • Les visiteurs peuvent se tromper d’extension de domaine et ne peuvent pas accéder à votre site Web.

Voilà !! Quelques-uns des conseils pour vous assurer que votre domaine est bien sécurisé. Si vous en avez d’autres, partagez-les dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *